1er novembre 2012 : Un Candidat à la Présidence de la Fédération, M. Diego SALAZAR absorbe une partie des idées du PSEJE pour augmenter le développement des Échecs.

La nouvelle vient de tomber avec la publication du programme de la liste de M. Diego SALAZAR, candidat à la Présidence de la Fédération Française des Echecs, qui reprend une partie des thèmes chers au PSEJE ! Enfin !

Extraits :

16. Formation et emploi

  • Créer un Centre National de Formation (formation des dirigeants, d’agents de développement, d’animateurs, d’entraîneurs)
  • Créer un référent national formation et emploi pour mutualiser les expériences et répondre aux interrogations
  • Mettre à disposition une base documentaire technique et pédagogique
  • Créer des diplômes agréés par l’État
  • Systématiser la publication des offres et demandes d’emplois sur notre site
  • Lutter contre la précarité des intervenants en générant des emplois pérennes (animateurs, agents de développement, entraîneur)
  • Établir des grilles de rémunération par secteurs d’activités
  • Créer des annuaires par secteur (animateurs, entraîneurs, arbitres, agents de développement)
  • Valoriser et accompagner les animateurs vers les carrières « Échecs »
  • Promouvoir les formations BAC + 2 (DEUST parcours ADECS Agent de Développement de Clubs Sportifs)
  • Accompagner les clubs, comités et ligues vers l’emploi et la création de clubs

17. Diversification des publics

  • Introduire des ateliers Échecs dans les centres de vacances, milieux carcéraux et autres publics sensibles, CE, MJC, centres sociaux…
  • Introduire des ateliers Échecs dans les maisons spécialisées (non et malvoyants, sourds et malentendants, autistes, enfants précoces, handicapés, trisomiques)
  • Valoriser les vertus du Jeu d’Échecs auprès des personnes malades et/ou âgées (Étude Alzheimer et présence dans les hôpitaux)
  • Introduire des ateliers Échecs dans les maisons de retraite
  • Développer la participation de nos clubs à la Semaine Bleue (personnes âgées et rencontres intergénérationnelles), Téléthon, Sidaction…
  • Inciter les communes à développer les « squares-échecs »
  • Introduire le Jeu d’Échecs en milieu carcéral

Bonne nouvelle pour le Jeu d’Échecs français… Affaire à suivre.

%d blogueurs aiment cette page :